Interview avec Carole Lesquer « Pâtissière de l’Année Gault&Millau 2021 ».

24/02/2022

C’est en octobre 2020, à l’aube de la deuxième fermeture de l’Horeca que nous avions laissé Carole Lesquer, notre « Pâtissière de l’Année Gault&Millau 2021 ».
Nous l’avons retrouvée là où nous ne nous l’attendions pas, et pourtant… 

Bonjour Carole Lesquer, que s’est-il passé ?

Carole Lesquer : Durant la deuxième fermeture décourageante de l’Horeca avec rien à faire durant l’hiver 2020-2021, j’ai répondu à l’appel à candidature de la Tridoc, « privé de dessert », qui ne pouvait plus produire pour ses résidents des maisons de retraite de la Maredoc et des services du Tricentenaire faute de personnel invalidé par la pandémie. Ce qui ne devait être au départ qu’une approche temporaire s’est transformée au fil du temps en une collaboration gagnante et durable.

Qu’est-ce qui vous a décidée à changer de cap ?

Carole Lesquer : Chez Tridoc, j’ai retrouvé le temps de la réflexion qui me manquait dans l’Horeca toujours rythmé par l’urgence. Ensuite, vous ne le savez peut-être pas mais avant de passer un BTM de Pâtissière, j’ai obtenu un diplôme de professeur d’Espagnol. J’ai enfin eu l’occasion de mettre en pratique la psychopédagogie aux côté d’un salarié en situation de handicap et les résultats obtenus avec lui nous ont à tous deux apporté beaucoup d’estime de soi. 

Ensuite, j’ai proposé à Christophe Lesuisse (directeur du Tricentenaire), de produire avec mon jeune collègue, des pâtisseries de boutique pour la vente au « Bar à Chocolats du Cœur » de Walferdange. Ce fut une réussite pour laquelle nous n’avons que des retours positifs avec chaque jour quatre pâtisseries saisonnières. Christophe Lesuisse m’a alors proposé de poursuivre l’aventure.

Praliné
Praliné

Bonjour Christophe Lesuisse, avec les affaires qui gangrènent les grands groupes de maison de retraite en France, peut-on dire que vous nagez à contre-courant ?

Christophe Lesuisse : Tout à fait, au Tricentenaire, l’un de nos objectifs est d’offrir un travail adapté valorisant aux personnes en situation de handicap. Même si l’embauche d’une pâtissière supplémentaire n’était pas prévue nous y avons vu, avec Jean Reding, le directeur de la Maredoc, une énorme opportunité d’augmenter encore le confort des résidents de nos deux associations en nous offrant les services d’une Pâtissière de l’Année Gault&Millau. C’est en plus très complémentaire et cohérent avec le « Bar à Chocolats du Cœur » qui emploie quatre salariés en situation de handicap et qui est en plus repris dans la sélection des chocolatiers de Gault&Millau. Les pâtisseries sont aussi servies dans les cafeterias des maisons de retraite autant pour les résidents que pour leurs visiteurs avec en point d’orgue les buches de Noël de Carole qui ont d’ailleurs remporté un vif succès autant en interne qu’en externe.

Carole Lesquer, dans votre parcours pâtissier que vous avez débuté en boutique suivi de plusieurs expériences en pâtisserie de restaurant dans de grandes maison françaises avec des confections à l’assiette, qu’est-ce qui manque à votre palmarès ?

Figues
Figues

Carole Lesquer : J’ai toujours nourri le rêve d’ouvrir ma propre boutique avec du temps à moi pour ma créativité retrouvée et surtout le plaisir de faire ce métier en toute sérénité.

Avec le soutien des administrateurs de la Tridoc, cette rêverie pourrait être encore plus aboutie. A me battre contre les préjugés et au vu des résultats obtenus, je me suis découvert une vocation de formatrice qui me donne envie de me lever chaque matin.

Alors pourquoi ne pas envisager un atelier de pâtisserie ayant pignon sur rue, avec des réalisations faites par des salariées en situation de handicap ? 

Christophe Lesuisse : Il est vrai que la qualité des produits finis et l’ambiance de travail générée par Carole nous enthousiasment à y réfléchir sérieusement pour peu que nous trouvions des locaux adaptés ou un établissement à reprendre.

Le Mot de la fin Carole Lesquer !

Carole Lesquer : Venez déjà goûter nos pâtisseries au « Bar à chocolat du Cœur », ce sera peut-être un excellent déclencheur pour la suite de l’aventure !
 

Le sourire des Pâtissières (Corole Lesquer à droite)
Le sourire des Pâtissières (Corole Lesquer à droite)

 

Le Bar à Chocolat du Cœur

50, route de Diekirch,

7220 walferdange

Téléphone : 26 33 07 71

Ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h30

Et le samedi de 10h30 à 17h30

More News

Le Chef du Mois de Novembre 2022

07/11/2022

Le Chef de l’Année Gault&Millau Luxembourg 2023 est consacré.

24/10/2022

Jean-Charles Hospital Le Bistronome
Jean-Charles Hospital Le Bistronome

Le Chef du Mois d'Octobre 2022

03/10/2022